LIVRAISON GRATUITE DÈS 20 EUROS D'ACHAT

0

Votre panier est vide

Cbd
01-10-2020

Le CBD, c’est quoi ? Tout savoir sur le cannabidiol de A à Z

12 minutes de lecture

Si vous êtes ici, ce que vous avez forcément entendu parler du CBD, encore appelé cannabidiol. Généralement présent dans les e-liquides et certaines huiles, ce composé ne cesse de faire parler de lui. En effet, de nombreuses questions et incertitudes dispersent ses consommateurs. C’est pourquoi, nous avons décidé de faire le point dans cet article.

En d’autres termes, nous vous proposons de parcourir ensemble tous les aspects du CBD. : de ses effets à son extraction, en passant par son utilisation, vous aurez tout ce que vous voulez savoir. Mais avant, voyons en détail ce que c’est concrètement.

C’est quoi le CBD concrètement ?

Par définition simple, le CBD ou Cannabidiol est l’un des composés présents dans le cannabis. Cependant, ce dernier à la particularité de ne pas être psychoactif ! En d’autres termes, il agit sur le corps sans altérer les processus mentaux.

Pour ceux qui ne le savent pas, la plante de cannabis est composée d’une multitude de substances distinctes appelées les cannabinoïdes. Parmi elles, le THC (delta-9- tétrahydrocannabinol) est la plus connue et la plus présente. Cependant, contrairement au cannabidiol, sa consommation n’est pas légale du fait de son pouvoir psychoactif (qui créer des modifications sur l’état de conscience).  

Si le cannabis est l’une des drogues les plus puissantes au monde, c’est grâce à la corrélation entre les cannabinoïdes. Comme explication, la plupart des composés de cette plante agissent différemment sur l’organisme d’où les réactions parfois extrêmes sur les consommateurs. C’est pourquoi, la vente et la consommation de la plupart de ses composés sont interdits à l’exception du cannabidiol (CBD) qui échappe à la règle.

Remarque : de nombreuses plantes ont la particularité de contenir plusieurs cannabinoïdes ! Cependant, aucune d’elles n’atteint la diversité du « Cannabis sativa » et sa concentration. De ce fait, c’est cette variété qui est la plus exploitée pour la fabrication des produits à base de CBD.

Pour rappel, on peut retrouver jusqu’à 05 variétés de cannabinoïdes exploitables dans cette plante. : le Tétrahydrocannabinol (THC) ; le Cannabidiol (CBD) ; le Cannabichromène (CBC) ; le Cannabigérol (CBG) et le Cannabinol (CBN).

Quels sont les effets du CBD pour l’organisme ?

effets cbd

Après la définition précédente du CBD, la question qui se pose est de savoir pourquoi tant d’investigation sur ce composé et pas sur les autres. Comme réponse, nous dirons que c’est grâce à ses effets sur l’organisme plutôt avantageux. Par exemple,

  • Sa capacité d’agir sur l’anxiété, les troubles de sommeil et les crises d’angoisse

Bien que cette propriété ne soit pas encore certifiée, beaucoup d’expériences à travers le monde l’ont prouvées. En effet, la consommation de canabidiol agit sur l’organisme et facilite, par la même occasion, la résolution des troubles du sommeil et de l’anxiété. De même, il possède des effets relaxants qui permettent de sortir d’une crise d’angoisse.

  • Son action positive sur le traitement du diabète, des inflammations et des douleurs d’arthrose

Comme précédemment, de nombreuses études récentes ont été menées sur des personnes atteintes de diabètes et certaines souffrantes de douleurs. Dans chacun des cas, les patients ayant reçu un additif en CBD ont montré des signes plus satisfaisants que celles n’ayant rien reçu. De ce fait, on a une conclusion positive sur l’effet positif de ce cannabinoïde sur le diabète et la douleur.

  • Sa capacité à éliminer les nausées, les vomissements…

S’agissant des nausées et des vomissements, le CBD possède des propriétés de satisfaction chez la plupart des patients. Généralement, cette technique est vérifiée notamment pour le cas des troubles liés aux chimiothérapies.

  • Son pouvoir concret sur les crises d’épilepsie

Les effets de cannabidiol ne s’arrêtent pas aux troubles légers ! Dans certains cas, ils peuvent servir comme supplément dans le traitement des crises d’épilepsie… De même, si vous avez du mal à trouver une stabilité corporelle, cette substance de chanvre est l’allié parfait.

  • Son action sur l’arrêt des addictions (alcool, cannabis, …)

Si les liquides électroniques au CBD ont connu un succès foudroyant ces dernières années, c’est grâce à leurs actions sur l’arrêt des addictions. En effet, il est reconnu à ceux-ci le pouvoir d’intercepter l’action des composés psychoactifs comme le THC et de produire un effet similaire. De ce fait, consommer du CBD à la place du chanvre ou du TCH vous permettra de sortir de votre dépense. De même, ce phénomène est observable pour de nombreux autres types de dépendance.

  • Et son adoucissement sur de nombreux autres maux

Pour finir, notez que le cannabidiol n’a pas encore été entièrement exploité ! De ce fait, de nombreuses études sont en cours sur les propriétés supplémentaires de ce composé.

Remarque : bien que le CBD soit assez satisfaisant du point de vue thérapeutique, il n’est pas encore autorisé comme médicament. De ce fait, vous ne devez en aucun cas l’utiliser en autothérapie ou même en substituant. Pour profiter des bienfaits de ce composé pour résoudre vos problèmes de santé, prendre l’avis d’un professionnel est la meilleure chose à faire.

Que dit la loi sur la consommation de ce produit ?

cbd loi

Si on fait référence à « l’article R. 5132-86 du code de la santé publique », la culture, la vente et la consommation de cannabis sont bien interdites en France. Cependant, cela pose un flou juridique lorsqu’il s’agit du CBD. En effet, selon les textes européens, les produits dont le taux de THC est inférieur à 0.2 % sont bel et bien autorisés à la vente.

Pour rappel, la plupart des plantes comme le cannabis sativa qui contiennent en grande quantité le CBD possèdent aussi le THC dans leur serve. C’est pourquoi, la seule condition qui autorise la commercialisation du CBD est que ce dernier soit extrait délicatement. En d’autres termes, il obéit à un procédé super critique qui demande une maîtrise parfaite de la plante de cannabis.

Pour résumé les paragraphes précédents, le CBD n’est pas en lui-même un stupéfiant, mais plutôt le THC. C’est pourquoi, si vous décidez de fumer le cannabis dans son intégralité, vous ingérez par la même occasion le THC qui est nocif et illégal. Cependant, lorsque la plante de cannabis subit un traitement adéquat, le THC peut être extrait en éliminant ainsi toute la dangerosité de ce végétal.

Cependant, ni l’extraction du CBD, ni la traçabilité du THC n’est facile de nos jours. C’est pourquoi, les débats à propos de ces composées restent toujours d’actualité. En d’autres termes, certains magasins, conscients de la difficulté de traçabilité du THC, n’hésitaient pas à proposer ce composé aux consommateurs. Heureusement, ils ont été stoppés et seule la commercialisation en ligne des produits au CBD est autorisée. Alors, vous n’avez rien à craindre lorsque vous achetez votre essence au cannabidiol en ligne. 

Extraction du CBD, quel est le procédé ?

extraire CBD

Nous l’avons déjà dit plus haut, l’extraction du CBD n’est pas une mince affaire ! Le plus souvent, les entreprises font le maximum pour contrôler l’extraction et respecter les normes légales. En France par exemple, il existe plusieurs façons d’extraire le CBD de la plante de cannabis. Cependant, seulement 04 sont vulgarisées à savoir : l’extraction par solvant, la méthode qui utilise une huile alimentaire, l’extraction au CO2 supercritique…

Extraction du cannabidiol par solvant       

Comme mentionné dans le titre, le CBD peut s’extraire par solvant ! Comme étapes, il suffit de décarboxyler les plantes de cannabis et de les mélanger à un solvant transporteur de terpène et de cannabinoïdes. Le plus souvent, les solvants privilégiés sont le butane ; l’éthanol et parfois l’hexane. Une fois que les matières précédentes sont séparées, le liquide subit simplement plusieurs évaporations pour maintenir le CBD.   

Comme avantages, l’extraction du CBD par solvant est rapide et ne nécessite pas un investissement moins lourd en équipement. Cependant, les inconvénients sont tels qu’il est déconseillé d’utiliser cette méthode à des fins commerciales. En effet, les risques pour la peau de l’expérimentateur sont grands et le produit final n’est d’aucune fiabilité.

Comme explication, l’évaporation n’est pas un procédé d’extraction fiable lorsqu’il s’agit d’élément végétal. Dans le cas du CBD, il est possible  de retrouver des détritus néfastes dans le CBD obtenu après ce prodédé. De même, une chaleur non contrôlée peut altérer la structure du cannabidiol et le rendre dangereux.

Extraction du cannabidiol avec une huile alimentaire

Comme précédemment, l’extraction à l’huile alimentaire se fait avec une plante décarboxylée qui est chauffée dans de l’huile alimentaire (huile d’olive ou autres). Pendant le chauffage, les composés présents dans la plante quittent celle-ci et s’attachent aux graisses présentes l’huile. Ensuite, il suffit d’effectuer un filtrage pour avoir une huile infusée au CBD.

Cependant, il est proscrit de se servir de ce procédé, ainsi que celui au solvant, pour des fins commerciales. Comme inconvénient majeur, l’extrait obtenu contient une quantité importante de THC. De plus, il est impossible de contrôler le CBD qui s’y trouve du fait de son impureté importante.

Côté quantitatif, beaucoup de cannabinoïdes restent attachés à la serve de la plante et sont donc perdus pendant la filtration. Pour finir, les risques de brûlure ou d’action psychoactive ne sont pas restreints pendant la préparation. De ce fait, seul un professionnel peut se servir de cette technique pour des recherches précises.   

Extraction du cannabidiol au CO2 (méthode supercritique)

Sans doute le moyen le plus avancé et le plus fiable actuellement disponible! L’extraction au CO2 garantit une personnalisation poussée des composés. Généralement qualifié d’extraction supercritique au CO2, c’est le mécanisme choyé par les marques mondialement connues comme "Marie Jeanne".  

Comme étape, la plante de cannabis est soumise aux molécules de dioxyde de carbone à un état quasi-liquide. En d’autres termes, le CO2 contient à la fois des propriétés d’un gaz et d’un liquide. Les outils sophistiqués qui encadrent le processus contrôlent les températures et les angles afin de dissoudre délicatement chaque composant de la plante.

Comme avantage, cette méthode donne un extrait contrôlé et assez concentré en CBD. De plus, la couleur, le goût et la propriété de ce cannabinoïde ne sont pas altérés du fait qu’aucun additif n’a été ajouté. En France et dans certains pays d’Europe, c’est quasiment le seul moyen d’obtenir un liquide au CBD qui respecte toutes les exigences légales.

Cependant, l’inconvénient majeur de ce procédé est qu’il n’est pas à la portée de tout le monde. En effet, sa mise en place requiert un matériel de haute classe qui est assez coûteux. De même, les manipulateurs doivent être des professionnels pour que le résultat soit réellement satisfaisant.

Alors, s’il existe un conseil à donner aux adeptes des e-liquides ou des huiles faites à base de CBD, privilégiez ceux qui sont extraits via ce système. En France, Marie Jeanne est l’un des leaders actuellement disponible sur le marché et ses produits sont les plus soignés .

Ce qu’il faut retenir sur l’extraction du CBD

Les méthodes d’extraction du CBD ne se limitent pas à celles citées plus haut ! En effet, compte tenu de la complexité à mettre en place une méthode supercritique au CO2, beaucoup de personnes se livrent aux pratiques peu sûres. Parfois, d’autres effectuent des extractions à la main sans réel contrôle !

Bien que toutes les techniques douteuses soient réprimandées par la législation, elles n’ont pas cessé pour autant. C’est pourquoi, faire attention à ce que vous consommez est avantageux pour vous et pour votre entourage. 

Le CBD et les cigarettes électroniques, ce qu’il faut savoir

vapoteuse cbd

Fumer est une activité qui procure non seulement du plaisir, mais aussi de l’activation grâce aux effets des composés que contient la cigarette. Bien qu’autrefois les risques de cette activité étaient encore méconnus, il s’avère très dangereux désormais. En effet, toutes les substances qui procurent du plaisir à l’inhalation ne sont pas toujours bonnes pour l’organisme.

A l’instar du tabac par exemple, de nombreuses cigarettes classiques ont des effets indésirables et peuvent vous rendre dépendant tout en s’attaquant aux organes de votre corps. C’est pourquoi, il fallait absolument trouver un produit alternatif qui ne soit pas nocif et qui procure un plaisir similaire à celle des cigarettes classiques. : d’où l’apparition des cigarettes électroniques au CBD.

Pour rappel, le CBD est parfaitement adapté à l’inhalation ! En effet, une fois inhalé, il passe dans les poumons qui le renvoie à la circulation sanguine et ses effets sont ainsi dissipés. De ce fait, les liquides aux CBD sont de plus en plus choyés pour remplacer les cigarettes classiques.

Selon de nombreuses études, la consommation du CBD au vapotage peut sur le long terme vous sortir de toute dépendance au tabac et à d’autres stupéfiants. Mais attention, tous les liquides pour cigarettes électroniquesne fonctionnent pas grâce au cannabidiol. En France, certains e-liquides contiennent du tabac et n'ont pas du tout le même effet que les e-liquides au CBD.

De même, tous les liquides au CBD ne se valent pas ! En effet, comme nous l’avons dit plus haut, certains fabricants sont plus aguerris que d’autres en matière d’extraction. De ce fait, il est important de privilégier ceux qui utilisent l’extraction au CO2 supercritique.

Sous quelles autres formes consommer le CBD

cbd alimentation

Outre les liquides pour vapoteuse, l’extrait de chanvre, qui est le CBD, peut également se retrouver dans de nombreux composés. Par exemple, cette substance est observable dans :

  • Certaines huiles à appliquer sur la peau ou à ingérer
  • Certaines infusions à ingérer pour la relaxation
  • De nombreuses gélules qui servent de complément alimentaire
  • Certains cristaux « dit de CBD » utilisés pour des usages variés
  • De nombreuses crèmes à appliquer sur la peau…

Remarque : contrairement à ce que vous pouvez croire, le cannabidiol est une substance extrêmement riche. En effet, bien que son utilisation première soit la satisfaction de son inhalation et ses effets positifs sur l’organisme, il sert à de nombreuses choses. De ce fait, ne soyez pas surpris de le voir comme ingrédient dans la fabrication de certains produits cosmétiques.

Quelques conseils sur la consommation du cannabidiol

La consommation de CBD n’a pas d’influence négative pour l’organisme ! Cependant, cela n’est pas synonyme de « laisser-aller ». Généralement, il est important de suivre les conseils de base pour éviter tout désagrément. Parmi ces derniers, en voici quelques-uns à prendre en compte : 

  • Choisir les produits au CBD de qualité

Nous l’avons déjà dit plus haut, l’extraction du CBD n’est pas un processus maîtrisé par tout le monde. De ce fait, seuls les fabricants chevronnés sont en mesure de proposer un résultat final de qualité. C’est pourquoi, éviter de consommer tout ce que vous trouvez sous prétexte que le CBD n’est pas nocif. En effet, si l’extraction ne s’est pas faite correctement, vous risquez d’inhaler du THC à plus de 0.2 %, ce qui est dangereux pour votre organisme!

  • Si vous êtes nouveau, prenez le temps de tester plusieurs produits

S’agissant des liquides pour vapoteuse par exemple, le CBD est mélangé avec d’autres composés pour une meilleure expérience. Cependant, chaque composé à sa saveur et des propriétés qui lui sont propres. C’est pourquoi, il est préférable de tester plusieurs saveurs pour connaître celle qui vous satisfait le mieux. Comme astuce, évitez de prendre toutes en même temps pour un début.

  • Etudiez les effets du CBD sur votre organisme

Le cannabidiol ne réagit pas de façon identique sur tous les organismes ! Le plus souvent, les effets varient et ne sont pas agréables en cas d’excès. C’est pourquoi, nous vous recommandons de tester progressivement l’effet des produits au CBD sur votre organisme afin de savoir la bonne fréquence de consommation. Comme indication, laissez une ou deux heures à la substance avant de juger ses véritables effets.

  • Evitez les produits concentrés pour une consommation directe

Que ce soit en huile ou dans les e-liquides, il est préférable d’utiliser le CBD sous forme diluée. En effet, une forte concentration de ce composé peut être difficile à gérer par votre organisme et ainsi causer des réactions allergiques. S’agissant des e-liquides, les flacons de CBD sont déjà optimisés et prêts à l’utilisation.  

Le CBD comme solution thérapeutique : que dit la médecine ?

cbd santé

On va être claire : la CBD ou le cannabidiol n’est pas un médicament. De ce fait, vous ne devez en aucun cas vous en servir comme solution thérapeutique. Bien que certains composés médicinaux à l’instar du Sativex l’utilisent déjà comme principe actif, il n’est pas en lui-même un médicament.

En France par exemple, un médecin n’est pas autorisé à vous prescrire ce composé pour le soulagement d’une maladie. Cependant, la bonne nouvelle est que les études sur les propriétés du CBD continuent et la donne peut changer dans les années à venir. En d’autres termes, il peut être possible d’avoir les comprimés à base majoritaire de CBD en pharmacie et dans les hôpitaux.

Quelques questions fréquentes sur ce composé de plus en plus commercialisé

Cet article est presque terminé ! Désormais, vous connaissez l’essentiel à savoir sur le CBD et sa consommation. Pour conclure nous avons décidé de répondre aux questions qui reviennent le plus sur internet à propos de ce composé.

  • Quelle est la différence majeure entre le CBD et le THC ?

Le THC et le CBD sont très proches de par leur configuration moléculaire ! Cependant, celle du cannabidiol a sa partie active désactivée par une liaison en -OL. De ce fait, il ne modifie pas l’état de conscience de son consommateur comme le fait le THC.

  • Où acheter ses produits au CBD pour être sûr de la qualité ?

De nombreuses boutiques en ligne proposent à la vente les produits grâce au CBD de bonne qualité. C’est par exemple le cas de la nôtre qui vous fera découvrir cette essence nullement égalée.

  • Quelle est la différence entre le chanvre et le cannabis ?

Ces deux mots reviennent à tort et à travers sur internet ! Pour être direct, il désigne la même chose dans différents contextes. Par exemple, le chanvre désigne la plante de Cannabis sativa lorsque le taux de THC est assez faible et non nocif. Quant au cannabis, il désigne la même plante, mais avec un taux de THC encore élevé.

  • Le CBD fait-il planer ?

Non, le CBD ne fait pas planer ! En effet, bien qu’il agisse avec le système endocannabinoïdes, ses effets se limitent à ceux cités plus haut. En gros, il a des récepteurs différents de ceux du THC d’où son activité non néfaste sur le cerveau.

  • Quelle est la meilleure façon de consommer le cannabidiol ?

Le plus souvent, le CBD est consommé dans les huiles par voie orale ! Cependant, lorsqu’il est bien soigné, il peut se mélanger avec de nombreux ingrédients et être pris différemment (vapotage, application cutanée…).

  • Quels sont les effets secondaires de ce produit ?

Comme tout ce que nous consommons, ou presque, le CBD peut avoir des effets secondaires indésirables. Par exemple, une consommation abusive peut entraîner une somnolence, des troubles de l’estomac chez les personnes fragiles, des diarrhées dans certains cas, une perte d’appétit, un sentiment de fatigue générale, ou encore de la sécheresse buccale.

Si au cours de votre consommation, vous constatez qu’un de ces effets revient de façon régulière, il est important de prendre une pause et de consulter un médecin. De même, vous pouvez changer de fournisseur si vous avez des doutes sur la qualité des produits.

 


Soyez au courant